11:11:18

Atypic-Flux.fr : Le Magazine en Flux RSS

    Ce magazine entièrement réalisé à partir de Flux RSS est proposé par
   
L'Agence conseil en référencement : Atypicom

    Atypicom est située à Mérignac, près de Bordeaux (Aquitaine). C'est une
    agence de communication interactive, spécialisée depuis sa création
    dans la création et la refonte de site internet, et plus particulièrement 
    dans le conseil en référencement et positionnement de site web.

Publicité

Dernier fils RSS

Ecoles
Suivre une formation BTS Tourisme à Bordeaux Envoyer
Formation - Ecoles

Il y a une formation en tourisme à Bordeaux pour ceux qui veulent travailler dans ce domaine. Des études de deux années débouchent sur tous les métiers touchant le secteur du tourisme.

Le BTS tourisme en bref

Le BTS tourisme est une formation issue de deux anciens BTS : l’AGTL et le VPT. Un tronc commun existe avant de passer à deux types de spécialisations. La première concerne la gestion de l'information touristique et l'étudiant devra acquérir des connaissances en multimédia. La seconde partie concerne la dimension tourismatique du secteur. Le futur diplômé devra mettre en valeur ses compétences grâce aux pratiques personnelles, les périodes de stages, la réalisation et les études personnalisées.

Le secteur touristique est divisé en branches, dont le tourisme d'affaires, l'écotourisme, le tourisme de croisière, le thermalisme, le tourisme social, et le tourisme balnéaire. Après l’obtention du BTS Tourisme, les étudiants pourront poursuivre les études et acquérir une licence professionnelle tourisme.

Les compétences acquises

Les titulaires de BTS Tourisme pourront prendre en charge l'accueil et l'information de la clientèle dans une agence de voyages. Ils pourront donner des conseils en choix de séjour avant de passer aux réservations. S’ils maîtrisent en plus des langues étrangères, ils pourront guider la clientèle étrangère et leur vendre des services. Ils pourront également mettre en place des circuits et des visites et choisir l'orientation thématique : culturelle, sportive, etc.

 
Métier de l'esthétique : les métiers en perspective Envoyer
Formation - Ecoles

À Bordeaux, le BTS esthétique offre beaucoup d’ouvertures et de perspectives de carrière. Les débouchés sont nombreux : en esthétique, en cosmétique, en parfumerie…

Les débouchés d'une école d'esthétique

À Bordeaux, on peut obtenir le BTS esthétique dans les écoles d’esthétiques. Avec ce diplôme en main, on peut prétendre à être laborantin en cosmétologie, chef de département en SPA et responsable d’institut.

Suivant le secteur d’activité choisi et ses études, on peut également prétendre à exercer en esthétique, en cosmétique et en parfumerie et devenir esthéticiens/esthéticienne en spa, thalasso ou à domicile. Conseiller (e) en beauté, maquilleur (se) et conseiller (e) en image/relooker (se)… sont autant de carrières que l’on peut envisager d’effectuer en sortant de ces écoles.

Métier de l'esthétique en relation avec le social

La socio-esthétique permet de retrouver confiance en soi, de s’intégrer dans la société, de préserver son estime de soi et de préserver son intégrité et sa dignité humaine.

Les soins esthétiques ont des répercussions physiques, psychologiques, sociales, familiales et professionnelles grâce aux rapports humains transmis par le toucher, les soins relaxants pour le corps. Ils s’étendent sur un large panel allant du soin du visage, manucure, beauté des pieds, épilation, conseil en perruque, maquillage et aussi pour les vêtements…

 
Méthodes pour réussir ses études supérieures à Bordeaux Envoyer
Formation - Ecoles

Réussir ses études supérieures à Bordeaux peut se révéler fastidieux si l’on n’applique pas une bonne méthode. Voici en quelques phrases les étapes indispensables pour avoir une vie étudiante synonyme d’épanouissement.

Le commencement : Le choix de ses études

Il est nécessaire d’être judicieux dans le choix de ses études supérieures à Bordeaux. Différents salons, forums étudiants sont proposés tout au long de l’année scolaire. La prise de rendez-vous avec un conseiller d’orientation peut être nécessaire pour faciliter sa sélection.

S’inscrire

S’inscrire dans des études supérieures à Bordeaux consiste à s’enregistrer dans les registres d’une Université ou bien d’une école, après l’obtention d’un baccalauréat. Il est alors nécessaire de présenter ses diplômes ou tous autres documents attestant du niveau d’étude.

S’installer dans Bordeaux

Prendre son indépendance auprès de ses parents en quittant le cocon familial peut s’avérer difficile, s’il n’y a pas une bonne préparation. Au préalable, il est nécessaire de bien s’informer sur la ville. Prendre des renseignements auprès du service de scolarité de votre établissement (annonces, résidences universitaires…) peut être une bonne stratégie.

Réseaux de connaissances

Le lien social entre étudiants se créer bien souvent naturellement. En effet, dans la plus grande majorité les étudiants ne se connaissent pas avant la rentrée. Par conséquent,  toutes les personnes que vous rencontrerez lors de votre rentrée en études supérieures à Bordeaux seront dans une situation similaire. Les principales missions des Bureaux des Etudiants (souvent appelés les « BDE ») sont de se charger de l’intégration des nouveaux élèves. Ainsi, aucunes inquiétudes sur la création de liens relationnels, grâce aux journées et les soirées d’intégration cela se fera le plus naturellement possible.

Financement de ses études

Il existe une multitude de méthodes pour financer ses études. Il y a les Bourses distribuées par l’Etat (selon le foyer fiscal de vos parents), le recours aux emprunts à des taux d’intérêts faibles auprès des banques. Et bien sûrs,  la multitude d’annonces de jobs proposées aux étudiants.

 

 
L'horizon brillant des étudiants en informatique Envoyer
Formation - Ecoles

Alors que le marché de l'emploi et les diplômés font grise mine, il y en a qui n'ont pas à s'inquiéter (du moins pour l'instant), ce sont les étudiants en informatique. Avec des embauches quasiment assurées et des évolutions de carrière prometteuses, les "geek", comme on les appelle amicalement, ont de beaux jours devant eux.

 

 

Un futur sans nuages

 

A l'école informatique Toulouse, le directeur explique aux étudiants que le secteur de l'informatique peine à recruter. Mais comment un secteur qui se développe autant depuis des années, peut-il en être arrivé à une telle pénurie d'employés potentiels? La source du problème se trouve chez les bacheliers qui imaginent l'informaticien comme un travailleur qui ne vit que par et pour son ordinateur, complétement enfermé sur lui-même. Une vision heureusement erronée mais qui porte beaucoup de tort à la réputation du métier et se répercute fatalement jusque sur le marché de l'emploi du secteur. On prévoit environ 55 000  recrutements par an pour les années à venir, avec une préférence pour des profils bac +4/5.

 

Les débouchés ne sont pas nécessairement là où on les attend

 

Le taux d’emploi des jeunes diplômés en 2006 dans le secteur (notamment technologies, multimédia et télécommunications) a atteint 90%. La moitié d’entre eux trouvent un emploi en moins d’un mois. La diversité des postes étonne parfois les étudiants du milieu : développeur, ingénieur, chef de projet ou encore consultant. L'informatique est présente partout dans notre environnement et permet de travailler aussi bien dans la santé, le commerce que dans l'automobile.

 

Les débouchés sont donc nombreux et les diplômés sont appréciés par les recruteurs car ils possèdent une solide culture générale acquise lors de leurs études, qui ne pourra être que bénéfique au développement de l'entreprise.  Les jeunes diplômés ont de belles perspectives d'avenir et de grandes chances de voir leur carrière évoluer rapidement.

 

 

 
vivacours Envoyer
Formation - Ecoles

Blog proposant des articles sur l'éducation nationale (réformes, actualités), des articles sur l'orientation scolaire et des conseils

 
Plus d'articles...
<< Début < Précédent 1 > >>

Page 1 sur 2
Zithromax

Publicité

"));