16:12:04

Atypic-Flux.fr : Le Magazine en Flux RSS

    Ce magazine entièrement réalisé à partir de Flux RSS est proposé par
   
L'Agence conseil en référencement : Atypicom

    Atypicom est située à Mérignac, près de Bordeaux (Aquitaine). C'est une
    agence de communication interactive, spécialisée depuis sa création
    dans la création et la refonte de site internet, et plus particulièrement 
    dans le conseil en référencement et positionnement de site web.

Publicité

Dernier fils RSS

Animaleries et animaux exotiques : un commerce difficilement contrôlable Envoyer
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 
Actualités - Divers

Secteur en pleine croissance, le commerce des animaux de compagnie trouve son envol dans l’émergence des nouveaux animaux domestiques. Avec pas loin de 500 espèces nouvelles chaque année, les ventes d’accessoires pour animaux constituent le principal revenu des animaleries.

Reptiles, araignées et oiseaux

 

Bien que le chat et le chien restent les principaux animaux de compagnie présents dans les foyers français, on constate une montée en puissance des animaux exotiques. Autrefois réservés à une poignée de connaisseurs, serpents et iguanes deviennent peu à peu accessibles au grand public. Cette démocratisation des nouveaux animaux de compagnie n’est pas sans engendrer une certaine crainte de la part des autorités. Souvent achetés sur un coup de cœur, certains animaux comme les serpents deviennent vite une contrainte pour les propriétaires et finissent pour certains par être relâchés dans la nature, engendrant des troubles de l’environnement et de la faune sans précédent.

La responsabilité des animaleries

 

Se défendant de ne pouvoir contrôler la « qualité » des futurs propriétaires, les gérants d’animaleries se protègent derrière la réglementation de l’état français qui impose un grand nombre de restrictions pour la détention de certaines espèces. Il s’agit avant de sensibiliser les futurs propriétaires sur les risques et contraintes liées à l’adoption de certaines espèces animales.

Un marché noir en pleine explosion

 

Bien que la France souhaite contrôler et réglementer le commerce des certaines espèces d’animaux, il n’en demeure pas moins que nous sommes sous l’égide de la réglementation européenne et de la libre circulation des personnes au sein de la communauté européenne. C’est ainsi, que certains acquéreurs parviennent à se procurer certains reptiles ou araignées hors des frontières françaises. On pourrait par exemple évoquer le cas de l’Allemagne qui dispose du plus grand marché d’espèces exotiques pour lesquelles de nombreux français n’hésitent pas à traverser la France pour se procurer en toute légalité des espèces jusque-là interdites dans la majorité des animaleries françaises.

 
Zithromax

Publicité

"));